Ensemble nous avons réussi

Conférence de l’UA Niger 2019 : Pour le Premier Ministre Brigi Rafini,

Le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, a présidé, le mercredi 10 juillet dans son Cabinet, une réunion avec l’ensemble des acteurs impliqués dans l’organisation de la Conférence de l’Union Africaine que Niamey a accueillie du 4 au 8 juillet. L’objectif de cette rencontre est de faire le point sur cette organisation réussie à tous points de vue.

Il y avait autour du Premier Ministre les membres du Conseil d’Orientation et de Contrôle (COC) de l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence de l’Union Africaine Niger 2019 (Agence UA Niger 2019), ceux de ses différents Comités Techniques, mais aussi certains de ses partenaires.

En introduisant la rencontre, le Chef du Gouvernement nigérien a précisé qu’il s’agit, au lendemain de cet important évènement que le Niger vient d’abriter, « d’apprécier et reconnaître les efforts que les uns et les autres ont déployés dans le cadre de son organisation ». Il a ensuite donné la parole aux principaux responsables de l’organisation de ce Sommet.

En prenant le premier la parole, le président du Conseil d’Orientation et de Contrôle de l’Agence UA Niger 2019, le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, s’est derechef réjoui de l’organisation réussie de la Conférence de l’UA de Niamey, avant de noter que cela découle sans doute du choix opéré par les plus hautes autorités du pays de créer une agence spécialement dédiée à l’organisation de l’évènement. « Si on n’avait pas mis en place cette, je doute fort qu’on ait pu atteindre les résultats positifs qu’on veut », a-t-il relevé.

Selon lui, le mérite revient donc à celui-là même qui a décidé de la création de l’Agence UA Niger 2019 et qui lui a donné les moyens de remplir son cahier de charge (le Président de la République Issoufou Mahamadou, ndlr). Il a aussi salué le choix des hommes qui la dirigent. « Nous avons tenu à en faire une agence indépendante, qui a librement et en toute responsabilité recruté son personnel, sur la base des compétences. Ce qui a été la source de son succès », a précisé le Ministre Ouhoumoudou Mahamadou, notant que les échos sur ce succès émanent aussi bien des Chefs d’Etats que des délégués et des journalistes, bref de tout le monde.

« Le peuple nigérien doit donc être fier d’avoir cette réussite », a-t-il conclu.

C’est le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République et Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019, M. Mohamed Saidil Moctar, qui a fourni toutes les statistiques sur le déroulement de la Conférence. En effet, après avoir estimé que la réussite unanimement reconnue de l’évènement est avant tout le fruit d’une réelle volonté politique affichée des plus hautes autorités nigériennes qui ont pleinement soutenu l’Agence, le Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 a aussi salué la mobilisation des membres des différents Comités Techniques mis en place par l’Agence, ainsi que les efforts des autorités régionales de Niamey et la participation active de la population.

Selon lui, alors que quelque 4.000 participants étaient prévus pour le Sommet, « nous avons, au finish, enregistré 5.316 participants, pour 1.885 prestataires et autres organisateurs ». Ce qui donnent un total de 7.201 personnes qui ont été enregistrées et impliquées dans la tenue de ce Sommet qui a réuni 28 Chefs d’Etat, 1 Vice-président, un Premier ministre, 22 Ministres des Affaires Etrangères et de la Coopération, 1 pays représenté par son Ministre de la Santé et un autre représenté par son Ambassadeur.

« 54 pays du Continent sur les 55 (le Soudan étant suspendu) étaient présents au sommet de Niamey », s’est réjoui le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République avant d’indiquer que quelque 54 évènements parallèles ont également eu lieu en marge du Sommet qui a été couvert par quelque 479 journalistes enregistrés pour 400 attendus.

Pour lui, « la satisfaction est totale », saluant l’engagement des Nigériens autour de l’événement en répondant notamment à l’appel lancé par les plus hautes autorités.

Par la suite le Ministre d’Etat en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Mohamed Bazoum a expliqué le dispositif sécuritaire mis en place pour la bonne tenue de la Conférence, alors que le Chef de la diplomatie nigérienne, M. Kalla Ankouraou avait déclaré que l’éclat de la cérémonie a sans doute été la signature par le Nigéria et le Bénin de l’accord sur la ZLECAf.

Tirant les conclusions de cette rencontre, le Premier ministre Brigi Rafini a loué Dieu, Le Tout Miséricordieux pour avoir permis au Niger de « vivre cette expérience inédite ». « C’est extraordinaire ce qui arrive au Niger et aux Nigériens », s’est-il émerveillé. En effet, a-t-il fait remarquer, « alors que tout le monde voyait en l’organisation de cette grande rencontre un défi insurmontable, c’est devenu aujourd’hui une grande victoire » et « le peuple nigérien doit être fier d’avoir réussi ce sommet. Il doit se convaincre que désormais le Niger peut accueillir n’importe quelle rencontre continentale ou internationale. Le Niger a réussi son pari », s’est réjoui le Premier Ministre pour qui, « d’un coup d’essai, nous avons fait un coup de maître ».

Aussi, a-t-il voulu saluer l’apport de tous dans la réussite de ce grand événement. Il a notamment fait cas de la prouesse de l’Agence UA Niger 2019, mais aussi de tous les autres acteurs impliqués dans l’organisation du Sommet. « A aucun moment, je n’avais eu d’inquiétudes » sur tous les plans, a-t-il fait savoir.

Il a ensuite, à la suite du Président de la République dans son message de remerciement à la Nation nigérienne du 9 juillet, fait observer que « l’image du Niger a changé. Le Niger émerge, avec des résultats probants car tous les défis liés à l’organisation de ce sommet ont été relevés ».

Un bilan global sera dressé dans quelques jours par les différents Comités impliqués dans l’organisation du sommet UA Niger 2019, indique-t-on.

Événements récents

© 2019 Agence UA Tous les droits sont réservés. Développé avec per Mougani.