Ensemble nous avons réussi

Conférence de l’UA à Niamey : Les raisons d’un succès éclatant !

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine que Niamey a accueillie du 4 au 8 juillet 2019 a été un succès éclatant de l’avis de tous. En effet, l’ensemble des participants à la rencontre, particulièrement au plus haut niveau, ont salué la bonne organisation de l’événement. Un succès à mettre à l’actif de l’ensemble des Nigériens, mais beaucoup plus à la volonté affichée et à l’engagement sans faille des plus hautes autorités nigériennes, dont notamment le Président de la République et le Premier Ministre. Les raisons de ce succès sont multiples et multiformes et témoignent de la grande solidarité et de l’hospitalité légendaire du Niger et de son peuple. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée dans son cabinet le mercredi 17 juillet 2019 dans l’après-midi, le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République et Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 a détaillé les raisons d’une telle réussite.

 

Notons tout d’abord que cette rencontre avec les journalistes a été initiée après la présentation qu’il a faite, le même jour dans la matinée, au Président de la République sur le bilan provisoire du déroulement de la Conférence, mais aussi à la suite de la réunion sur le point de l’organisation de la Conférence tenue le mercredi 10 juillet dernier autour du Premier Ministre.

Face à la presse, le Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 a d’abord commencé par adresser ses remerciements au Président de la République pour la confiance qu’il a bien voulu placer en lui et le soutien sans cesse continu qu’il a apporté à l’Agence dans l’accomplissement de sa mission. Il a également tenu à remercier le Premier Ministre pour son implication directe qui a permis de traduire en actes les orientations de l’Agence, mais aussi les membres des Comités Techniques pour le bon déroulement des cahiers de charges, ainsi que le personnel de l’Agence UA Niger pour la mise en œuvre efficiente des objectifs, la presse pour avoir parlé d’une même voix et la population pour avoir répondu à l’appel à l’unisson du Président de la République.

Après avoir rappelé les trois objectifs visés à travers l’organisation de cette Conférence (Renforcer l’action diplomatique et la visibilité du Niger sur la scène africaine et internationale, permettre aux opérateurs économiques de tirer profit des retombées de cet événement et renforcer les capacités du Niger en termes d’infrastructures et de savoir-faire pour être en mesure d’accueillir et d’organiser davantage d’événements d’envergure internationale), le Ministre Conseiller Spécial du Président de la République a évoqué le dispositif technique et institutionnel mis en place pour l’atteinte de ces objectifs, notamment la création de l’Agence UA Niger exclusivement dédiée à la préparation et à l’organisation de l’événement, la mise en place d’un Conseil d’Orientation et de Contrôle de l’Agence composé de 15 personnalités dont 12 Ministres, la mise en place de 13 Comités Techniques pour l’élaboration du cahier des charges, celle d’un Poste de Contrôle durant la phase du déroulement de la conférence, etc.

Selon lui, la mise en œuvre de ce dispositif technique et institutionnel a permis à l’Agence d’élaborer un plan de financement aussi bien pour son fonctionnement que pour la réalisation des projets initiés dont plus de 80% ont été aujourd’hui financés par le secteur privé. En somme, a-t-il dit, la mise en place de ce dispositif a permis de jeter les bases d’un événement réussi.

Parlant des actions menées et des résultats atteints, le Ministre Mohamed Saïdil Moctar a fait cas d’un aéroport international entièrement rénové et mis aux standards internationaux, la réalisation de la voie express, la construction de 3 nouveaux hôtels 5 étoiles, de quatre cités avec villas grand standing, de deux résidences présidentielles, l'aménagement des voiries, l’amélioration de l’éclairage public, la rénovation, la modernisation et l’équipement du Palais des Congrès, etc.

Evoquant le volet transport, le Directeur général de l’Agence UA a indiqué que 692 véhicules ont été mobilisés dont 36 acquis par le Gouvernement, 36 donnés par la Chine, 27 par le Nigeria, 475 véhicules de l’Etat réquisitionnés, le reste venant de la location.

En matière d’hébergement, 110 établissements ont été utilisés parmi lesquels 40 hôtels, 44 villas, 26 résidences et appartements. Et pour s’assurer de la disponibilité de ces établissements, l’Agence a pris des mesures conservatoires en réservant en avance tous les lits. Cette dernière a également fait appel aux détenteurs des villas et appartements de grand standing qui ont accepté, qui volontairement, qui moyennant rémunération de les mettre à sa disposition.

Sur le plan du protocole, qui constituait un des grands défis de la Conférence, le Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 s’est réjoui du fait qu’il a été excellent. Cela grâce notamment au dispositif de renforcement des capacités mis en place par l’Agence et qui a permis de former 350 agents de protocole avec la constitution d’un noyau dur de 100 agents du Ministère des Affaires Etrangères. La formation a été assurée avec le soutien de la coopération turque et celle du Maroc.

Au plan sécuritaire, il a soutenu qu’un plan de sécurisation du sommet a été élaboré et mis en œuvre avec la géolocalisation des différents lieux de la Conférence, la mise en place d’un système de vidéosurveillance et le déploiement de plus de 10200 hommes, 300 véhicules et 400 motos.

C’est au regard de toutes ces dispositions que 5.316 participants ont été enregistrés, en plus des 1.885 prestataires et autres organisateurs. Ce qui donne un total de 7.201 personnes qui ont été enregistrées et impliquées dans la tenue de ce Sommet qui a réuni 27 Chefs d’Etat, un Vice-président, un Premier Ministre, 20 Ministres des Affaires Etrangères et de la Coopération, un pays représenté par son Ministre de la Santé, un autre par celui en charge du Commerce et trois autres représentés par des Ambassadeurs.

Les 54 pays du Continent sur les 55 (le Soudan étant suspendu) étaient présents au Sommet de Niamey en marge duquel quelque 54 évènements parallèles ont été organisés sous les yeux de 479 journalistes. Quinze Premières Dames ont fait le déplacement de Niamey, alors que huit autres ont été représentées. Il est également à noter un haut niveau de représentation des huit Communautés Economiques Régionales (CEN-SAD, CEEAC, IGAD, COMESA, EAC, CEDEAO, SADC, UMA) et des Organisations régionales et internationales (18).

En dépit de quelques difficultés et insuffisances inhérentes à l’organisation de tout événement de cette envergure (démarrage tardif de certains projets d’infrastructures, insuffisances des chambres d’hôtels, inscriptions tardives des participants, nombre de délégués supérieur à celui annoncé pour certaines délégations, etc.), l’organisation de ce Sommet a favorisé la création de 4500 emplois lors de la construction des infrastructures et près de 1500 emplois permanents dans la phase d’exploitation.

D’autres effets induits indirects ont été enregistrés dans les secteurs de l’assainissement, du renforcement du savoir-faire nigérien, des services, de l’artisanat, de la fiscalité, de la production.

Toute cette réussite, unanimement reconnue et saluée par tous, est le fait, selon le Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019, d’une volonté et d’un engagement politiques décisifs, la création d’une agence dédiée exclusivement à l’événement et dont le processus de recrutement des dirigeants était basé sur les compétences, le renforcement des capacités de tous les acteurs, la mise en place d’un dispositif organisationnel approprié, une occupation totale du site de la conférence, une occupation stratégique des sites des évènements, la mise à disposition des moyens conséquents, la mobilisation et l’engagement du secteur privé et l’apport des pays amis (Inde, Chine, Maroc, Nigéria).

Selon le Ministre Mohamed Saïdil Moctar, ce sommet est l’un des meilleurs sommets organisés par l’agréable surprise qu’il a créée grâce à la qualité de l’accueil et de l’hospitalité légendaire du peuple nigérien. Aussi, a-t-il indiqué, l’on retiendra, à la suite de l’organisation de ce Sommet, que l’action diplomatique et la visibilité du Niger sur la scène africaine et internationale ont été renforcées, les opérateurs économiques ont eu des retombées certaines, les capacités du Niger en termes d’infrastructures et de savoir-faire pour accueillir des événements d’envergure internationale ont été enforcées, la fierté nationale est renforcée, le regard des autres sur le Niger et les Nigériens a changé, le leadership du Président de la République Issoufou Mahamadou a été consacré.

L’histoire retiendra également que c’est à Niamey qu’il a été consacré l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), marquant ainsi le deuxième acte fort du processus de réforme de l’Union adopté en 2003 à Maputo après la création de l’Union Africaine en 2002. Et c’est Niamey qui a accueilli, dans le même ordre d’idées, la 1ère Réunion semestrielle de coordination entre l’Union Africaine et les Communautés Economiques Régionales (CER).

Événements récents

© 2019 Agence UA Tous les droits sont réservés. Développé avec per Mougani.